La volière
" Le site qui donne la parole aux éleveurs et amateurs d'oiseaux "

Le journal de Craquotte

 

Un perroquet Gris du Gabon

Lundi 13 mai 2002

 

Comme nous avions emmené Craquotte en week-end, il fallait bien faire le chemin du retour, en voiture toujours.

J'étais curieuse de voir le comportement de Craquotte lors de ce second voyage.

Aucun signe d'inquiétude ni d'énervement lorsque nous avons installé Craquotte dans sa cage sur la banquette arrière de la voiture.

Tant que le moteur ne tournait, Miss Craquotte mangeait tranquillement.

Puis, une fois en route, la demoiselle a repris sa place de guetteur, comme à l'allée : c'est-à-dire qu'elle s'est agrippée à la paroi de la cage, de maintenant en équilibre par ses pattes, mais n'a pas utilisé son bec.

Elle regardait tranquillement la route, et tournait la tête quand quelque chose de particulier l'intéressait.

Puis, comme si la voiture était un moyen de transport tout à fait normal pour un perroquet, elle est retournée sur son perchoir est s'est mise à manger.

A l'allée, elle ne mangeait que lorsque nous étions arrêtés dans les embouteillages.

Craquotte, tout à fait a chanté, sifflé. Elle nous a parlé, bref : tout allait bien.

Comme le voyage a duré plus de cinq heures, la Miss a eu envie de faire une petite sieste, ce qu'elle a fait sans la moindre hésitation.

Arrivée à la maison, elle a repris sa place sur mon bureua, dans sa cage.

Bon : pas vraiment dans sa cage, mais " sur " sa cage : elle joue sur le toit, inspecte les environs, déchiquette une écorce de bois arrimée sur sa cage, joue avec un bouchon de bouteille en plastique.

Elle parle, chante, crie parfois. Imite le chat (elle devait avoir un copain chat qu'elle appelle souvent).

Elle est distante mais aimable avec les personnes inconnues d'elle qui entrent dans mon bureau.

Parfois elle m'appelle : elle ne dit pas mon nom, mais depuis nos cinq jours de vie commune nous commençons à nous comprendre.

Donc elle m'appelle, et quand je m'approche elle penche la tête pour que je la gratouille sur la nuque.

Mais attention, c'est elle qui décide : quand c'est assez : c'est assez ! Alors elle tourne la tête, attrape doucement mes fermement mon doigt et le pousse hors de ses plumes.

Parfois, elle veut aussi que je lui caresse le dos : attention, ne pas confondre : On gratouille la nuque, mais on caresse le dos…

Je vous assure qu'elle guide mon doigt ou se frotte d'une certaine manière pour que les caresses lui soient agréables et conformes à son désir.

Sacrée Craquotte.

Au moment où je vous écris, elle chante une chanson, appelle le chat et essaie de distraire le doberman qui n'en revient pas qu'un chat ait un bec, des plumes et des ailes !

Elle entre dans sa cage pour boire et manger, puis ressort.

Côté alimentation, elle est gaspilleuse !

Elle jette immédiatement les graines qu'elle n'aime pas.

Hier elle ne voulait pas de banane, aujourd'hui elle s'est régalée avec un bout de banane à condition… que je le tienne dans la main pendant qu'elle mange.

Elle adore aussi la compote de pommes-cassis, issue de l'agriculture biologique, sans adjonction de sucre ni de conservateurs ou colorants.

Elle aime le concombre, les pommes, les framboises (qu'elle préfère aux fraises).


Voilà, cela ne fait que cinq jours que Craquotte vit avec nous, et tout semble aller bien pour le moment.

La suite ...



Craquotte

Son histoire : Pages 1 - 2

Son journal : Pages 1 - 2 - 3 - 4 - 5

Son album photos: Pages 1 - 2

Les amis de Craquotte : 1


Retour sommaire dossier Craquotte


Si vous avez des récits sur les oiseaux, et tout particulièrement sur les perroquets, nous serions ravis de les publier.

Merci d'avance.


Nous écrire

 

 


Dernière mise à jour le : 29.06.02 12:08