La volière

Une perruche pas ordinaire

Joséphine

Tout à commencé samedi après-midi...

Je suis allée chez un marchand d'oiseaux pour trouver des oiseaux rares, qui sont importés de Chine et d'ailleurs.

Je regarde les oiseaux que je voudrais prendre, j'achète 5 zosterops, et je me retiens pour ne pas encore acheter un couple ici et là…

Quand tout à coup, une vieille dame (plus âgée que moi, donc vieille) arrive avec une perruche perchée sur son index.

- Elle n'a pas peur, elle n'a pas peur ! Elle était par terre…

Je regarde la jolie jeune petite perruche, aux belles couleurs jaune et vert émeraude qui me font penser à un tableau de grand Maître (j'oublie son nom)

Le marchand prend la perruche, et la remet dans une cage avec au moins 50 autres perruches (un particulier venait de vendre ses excédents).

Je regarde cette cage, avec une porte guillotine (vous savez, celles qui assomment les zosterops quand ils veulent se baigner et que l'on a oublié de fixer la guillotine)

Donc je regarde les perruches, et je vois "MA" perruches soulever la porte.. et ressortir ( la cage était au sol).

La petite bête s'en va, se dandinant rapidement d'une patte sur l'autre,pas apeurée pour deux sous.

La vieille dame reprend la perruche, et... Rebelote…

- Ellen 'a pas peur... Voir plus haut…

Je regarde le marchand, et je dis : je la prends !

Regard ébahi et un peu furieux du mari : Tu crois que tu n'as pas assez de perruches ? (C'est lui qui construit les volières !)

Je maintiens : je la prends :

Le vendeur, de peur que je change d'avis, met prestement la perruche dans une boite, et ajoute 7,5 € sur ma note (c'est en fait, l'oiseau de moins cher de ma liste)

Je rentre à la maison (en passant j'ai tout de même pris un couple de deux perruches de couleur identique, j'aime ce vert émeraude, camaïeux de couleurs d'océan par temps semi couvert).

J'entre dans la volière, lâche le couples de perruches, puis tiens dans la main un moment la perruche " qui n'a pas peur" et enfin je lui donne un peu d'élan pour qu'elle rejoigne ses nouvelles copines.

Patatrac ! La perruche tombe au sol, ne pouvant pas voler, et se blesse à l'aile : une goutte de sang sur les plumes (les primaires) c'est-à-dire les grandes plumes du bout de l'aile !

Je ramasse la perruche, j'examine… En fait il ne lui reste plus que 3 plus à chaque aile (voir photo) elle ne peut donc pas voler.

Je reprends la demoiselle, lui prépare une petite cage d'élevage en urgence (je n'ai plus une seule cage de libre)

Puis je prends le temps de faire connaissance avec l'oiseau

En fait elle est apprivoisée : immédiatement elle est montée sur mon épaule en grimpant sur mon bras.

Dimanche elle a fait le ménage avec moi dans la cuisine (elle sur l'épaule à surveiller les travaux), elle n'a pas peur des chiens, ni du bruit, ni du téléphone, elle aime la musique.

Elle a un plateau sur mon bureau, et elle y passe des heures, à dormir, manger… Je ne l'ai pas encore vue boire

Ce qu'elle n'aime pas, c'est être en cage : quand elle le peut elle ouvre la porte pour sortir, et donne un coup de bec quand on la prend d'un air de dire
"Enfin, il était temps !"

Ce qui m'inquiète c'est que les trois plumes qui restaient sur chaque aile sont aussi tombées …

Qu'a-t-il pou se passer ?

Une maladie ?
Les lui a-t-on arrachées ? (Pour qu'elle ne vole pas ? ou simplement ses voisins de cages ?)

J'oubliais, elle ne se baigne pas, mais accepte que je la douche sous le robinet de l'évier.

Un adorable petite et jeune perruche, gentille et sociable.

Elle est pas belle la vie ?

Nota : Joséphine (entre-nous, je crois que c'est un mâle, si cela se confirme, ce sera Joseph !).

 


Si vous avez une histoire d'oiseaux à nous raconter,
nous serions ravis de la publier.

Merci d'avance.


Nous écrire


Dernière mise à jour le : 12.08.02 22:19